Chinon, située à proximité de la Vienne, abrita de nombreuses têtes couronnées.
Au Xe siècle, Thibault le Tricheur, comte de Blois et seigneur de Chinon, fit reconstruire l'ancien castrum romain. Puis le château passa aux mains de Henri Plantagenêt, comte d'Anjou devenu roi d'Angleterre en 1154. Celui-ci agrandit le château et ses dépendances et y mourut en 1189.


Son fils et successeur Richard Coeur de Lion habita Chinon avant de partir en 1190 pour la Croisade, dont il reviendra quatre ans plus tard. Selon, la légende, il serait venu à Chinon pour y mourir en 1199. Il est enterré avec ses parents à l'Abbaye de Fontevrault.

L'empire Plantagenêt revient alors à Jean sans Terre, frère de Richard Coeur de Lion. Ses intrigues et fourberies lui attirent l'inimitié de ses barons qui font appel contre lui auprès de la cour royale de Paris. A l'issue de ce procès, Jean sans Terre est condamné à la confiscation de ses fiefs français. Son staut devient alors celui d'un roi d'Angleterre sur des terres françaises. Parallèlement, le roi de France Philippe Auguste s'est engagé dans une politique de reconquête de ses places fortes, occupée par les anglais. A l'issue d'un siège de un an, Philippe Auguste s'empare du château le 24 juin 1205 et met ainsi fin à la domination des Plantagenêt en Touraine.

Au XVe siècle, Chinon revient sur le devant de la scène historique. Le Dauphin Charles, futur Charles VII se réfugie à Chinon après avoir été chassé de Paris en 1418. Il en fit sa résidence favorite et le centre de son pouvoir. Le 8 mars 1429, alors que Charles VII est devenu roi, Jeanne d'Arc rentre dans le château de Chinon et se dirige directement vers le roi, déguisé en courtisan. Elle lui embrasse les genoux : "Gentil Dauphin lui dit-elle -Charles n'ayant pas été sacré, il n'est pour elle que le Dauphin-, j'ai nom Jehanne la Pucelle. Notre Seigneur m'envoie devers vous pour vous mener à Reims et pour lever le siège que les Anglais tiennent devant la bonne cité d'Orléans. Dieu, à la prière des saints, ne veut point que la dite cité fut prise." La cour doute de la sincérité de cette jeune lorraine et la fait comparaître devant une assemblée de théologiens et de clercs. Jeanne d'Arc en ressort gratifiée du statut "d'envoyée de Dieu". Le roi lui confie alors une troupe armée avec laquelle elle partit lever le siège d'Orléans. De retour victorieuse à Chinon, elle convainc le roi d'aller se faire sacrer à Reims. Elle fut faite prisonnière à Compiègne le 23 mai 1430 puis déclarée hérétique et relapse. Elle mourut sur le bûcher le 30 mai 1430.
Après cet épisode, les rois délaissèrent peu à peu Chinon en faveur de Blois, Amboise, Fontainebleau puis Versailles.

Chinon fait également partie de ce pays imaginaire cher à de nombreux lecteurs qu'est la Rabelaisie. Terre d'abondance, de plaisir et d'excés à jamais marquée par François Rabelais. L'écrivain est né près de Chinon, à la Devinière, en 1494 et il fit du Chinonais, le cadre des aventures de ses bons géants Gargantua et son fils Pantagruel. Le château de la Roche-Clermault, le gué de Vède, l'abbaye de Seuilly et les caves où l'on déguste du Chinon constituent le paysage réel et imaginaire de la Rabelaisie.

Voici un extrait des Aventures de Gargantua, où l'auteur célèbre le mystère de la Dive Bouteille :

O Bouteille
Pleine toute
De mystères,
D'une oreille
Je t'écoute :
Ne diffères,
Et le mot profères
Auquel pend mon coeur.
En la tant divine liqueur,
Qui est dedans tes flancs reclase,
Bacchus, qui fut d'Inde vainqueur,
Tient toute vérité enclose.
Vin tant divin, loin de toi est forclose
Toute mensonge & toute tromperie.
En joie soit l'âme de Noach close,
Lequel de toi nous fit la temperie.
Sonne le beau mot, je t'en prie,
Qui me doit ôter de misère.
Ainsi ne se perde une goutte
De toi, soit blanche ou soit vermeille.
O Bouteille
Pleine toute
De mystères,
D'une oreille
Je t'écoute :
Ne diffères.


Chinon sur la toile :

Site de l'office du tourisme et du syndicat des vins de Chinon : la ville, ses musées, ses manifestations touristiques, historique des vins, carte des vignobles, caractéristiques des vins de la vallée de la Loire. Site bilingue.

Chinon : histoire de la ville depuis l'époque gallo-romaine, architecture de la ville, biographies des personnages importants (Comtes de Blois, Comtes d'Anjou, Plantagenêts).

François Rabelais et la Renaissance : un site foisonnant sur la Renaissance et son cortège de découverte, recadrée dans son contexte historique, politique, culturel et religieux. Introduction à l'oeuvre de Rabelais et glossaire permettant d'en saisir toute la richesse.

Copyright © 2000 Editions Montparnasse. All rights reserved

e d i t i o n s

montparnasse



France, la visite :
le Film

Découvrez la France comme vous ne l'avez jamais vu
De l'Ile-de-France à la provence, le bonheur d'un voyage en France.
En K7 et DVD-vidéo.



Les Guides de Charme
Découvrez les promotions faites aux internautes pour des villégiatures de charme

Nous vous recommandons deux hotels de charme à proximité de Chinon :
Agnès Sorel
Le Diderot





















































Ville de Chinon



Chinon



François Rabelais

accueil